Photo Restaurant

Photos Culinaires ::: Photos de Vins

9 meilleurs conseils smartphone pour de belles photos culinaires

Conseils de Pro pour Faire de belles photos culinaires avec smartphones

Comment avoir des photos de Smartphone pour les réseaux sociaux avec un look Pro, comment éviter les photos smartphone moches, On vous dit tout pour faire de belles photos de plats avec votre téléphone mobile, avec des conseils de pro pour avoir les meilleurs photos culinaires sur Instagram !

Les photos culinaires sur Instagram et Facebook en témoignent, les réseaux sociaux regorgent de photos de plats avec mobile ! On ne peut plus s’empêcher de dégainer son téléphone mobile pour photographier une assiette au restaurant ! Nos smartphones sont devenus si performants pour faire des photos d’assiettes. Mais les soient disant photos culinaires smartphones shootées au restaurant sont souvent très moches ! Et les Chefs et les utilisateurs de TripAdvisor s’en plaignent , c’est pour dire ! Les utilisateurs veulent voir aujourd’hui de belles photos culinaires avec le smartphone, et c’est possible !

Par contre, ne croyez pas ce qu’on vous dit sur les sites spé et les forums, un smartphone aussi bon soit-il n’aura pas (encore) la qualité, le piqué d’une image appareil Reflex ! Les photos que vous allez avoir seront simplement exploitables pour un écran de smartphone, qui « lisse » les pixels et donne l’impression d’une photo au top.

1/ Que ce soit j-o-l-i !

Bah oui ! C’est simplement du bon sens ! Mais si vous présentez une assiette de façon naze, vous aurez une photo….naze ! Pas plus compliqué !

Trouvez votre style. Pensez à positionner, retirer, placer ce qui est autour de l’assiette. Composez, et surtout, surtout, dressez votre assiette le plus proprement possible. Mettez de la couleur, du contraste. Enlevez les papiers, plastique, vilaines bouteilles de lait ou autres trucs qui pourraient trainer autour de votre assiette et qui n’ont rien à y faire !

Pour ce qui est de trouver son style, cherchez la petite touche qui pourra vous différencier : une mise en scène épurée ou plus chargée, un élément coloré, des tonalités, un fond particulier… Le tout c’est d’essayer !

Et si vous prenez une photo culinaire sur votre plan de travail, rendez le sexy ! On évite les plans de travail de cuisine en inox tout froid et tout moche ! Et on pense à retirer son doigt de devant l’objectif !

joli

Pas joli

2/ Indispensable pour une super photo culinaire smartphone : la Lumière !

Alors ça c’est passionnant ! sortez des cuisines ! Combien de photos de plats au smartphone avec de la lumière pourrie ! C’est pourtant pas très compliqué : pour avoir une lumière au top, utilisez la lumière du jour, derrière une vitre du restaurant. Au mieux, filtrée par un rideau léger. profitez des jours qui rallongent pour réaliser vos photos juste avant le coucher du soleil, quand la lumière devient douce et dorée.

La règle numéro 1 consiste à utiliser une lumière naturelle. la lumière du jour donne les plus belles couleurs. Douce le matin, dorée avant le coucher du soleil, elle enveloppera votre plat à la perfection On se rapproche donc de la fenêtre et on profite des rayons de soleil pour sublimer notre plat. Si l’on veut mettre toutes les chances de son côté, on utilise une plaque blanche, du carton blanc ou un morceau de papier pour réfléchir la lumière que l’on place à l’opposé de la source de lumière. Ça permet de « déboucher » les ombres en éclairant encore un peu votre plat.

Un mauvais éclairage ôtera à une belle assiette tout son charme, voire même la désavantagera, car les couleurs et les contrastes n’auront aucune intensité.

De simples réflecteurs « maison » pour déboucher les ombres et éclairer un peu plus

Ni trop peu ni trop de lumière : si vous faites rentrer trop de lumière, votre photo sera surexposée. Le résultat sera une photo très blanche, beaucoup trop lumineuse.

Lorsque les conditions le permettent, installez votre assiette dehors, mais en évitant le soleil direct.

Si au contraire vous ne laissez pas rentrer assez de lumière, votre photo sera sous-exposée et donc beaucoup trop sombre.

3/ Interdit en photo smartphone : le Flash !

Le flash du smartphone est interdit pour les photos. Sa lumière est trop forte, trop froide et produit des ombrages sur les bords…bref c’est dégueulasse !

On utilise la lumière naturelle le plus possible, et si vous voulez rester dans votre cuisine de restaurant, utilisez une lampe plutôt chaude et pas les néons du plafond !

Bon, même sans flash c’est moche

4/ Soyez stable !

Deux options pour votre photo de plat au smartphone :

  1. Soit c’est rapide pour FB, et je me tape de la qualité des détails de ma photo avec mon téléphone.
  2. Soit je veux l’utiliser pour les réseaux ET mon site, et surtout je veux l’utiliser correctement, avoir la possibilité de faire des gros plans…retouches…

Et là on ne saurait trop vous conseiller de placer le téléphone sur un pied. Déjà, vous allez pouvoir utiliser les joies du mode manuel de l’appareil de votre smartphone, et jouer avec la lumière.

Ensuite, vous pourrez composer en direct votre photo, car le smartphone sera bien stable et vous contrôlerez l’écran pour avoir le rendu en temps réel.

Et surtout, votre photo sera nickel chrome ! La stabilité est indispensable si la lumière est basse. On ne va pas entrer dans la grande technique, mais l’appareil aura besoin d’une pose plus longue en basse lumière, et donc le tremblement de la main sera enregistré, ce qui donne une image floue.

5/ On compose !

Sans aller jusqu’à l’art du dressage, un plat de Spaghettis peut être très sexy en photo culinaire téléphone mobile.

Un poivrier, un peu de gros sel sur la table, une nappe, une serviette colorée, du basilic, le rappel des aliments qui composent le plat autour de l’assiette…tadaaa !

Le but est que le regard ne soit pas distrait, il doit se poser sur le sujet que vous souhaitez mettre en valeur et uniquement sur ce sujet. Il est donc primordial de privilégier un arrière-plan ou un support uni, neutre, épuré et simple (bois, nappe, planche). Quelque que soit le support que vous choisissez, veillez à ce qu’il soit photogénique (la planche doit être propre, l’assiette nette etc…). Les cartons épais ou les planches peuvent servir de fond, et vous pouvez même les peindre de différentes couleurs pour les assortir au sujet que vous photographiez.

L’enjeu reste toujours le même : avoir une assiette lisible. Ce n’est pas juste un snobisme. Ce que le minimal promet, c’est une forte intensité et un concentré de saveurs.

Le moins il y en a dans l’assiette, le mieux c’est.

Peu importe la matériel et le plat, l’important c’est l’impression que la photo renvoie et l’atmosphère que vous réussissez à créer. N’hésitez pas à remplir la photo à l’aide des accessoires que vous trouvez à votre table : verres de vin, couverts, jolies serviettes…

5 bis : comment on compose une image

Utilisez la grille du téléphone pour appliquer la règle des tiers

Pensez bien à ne pas couper vos assiettes sur votre photo. Prenez-la en entier, ou si vous voulez avoir un effet coupé, faites-le vraiment avec une moitié, ou une assiette dans un angle. Mais jamais genre « merde, y me manque le bord ! »

Ce n’est pas parce que vous centrez votre sujet sur votre photo qu’il sera forcément bien cadré.

La règle des tiers : Cette règle que vous connaissez surement pour la photographie de paysage, s’applique également à la photographie culinaire. Elle vous permettra de structurer votre image. Activez la grille de photo à partir des réglages de votre smartphone. Votre image sera ainsi fractionnée en neuf parties. Elle consiste à diviser sa photo en 3, en longueur et en largeur, et à placer les éléments importants au niveau des intersections de ces lignes.

Le Règle des Tiers src Leaf-blog

Il est aussi intéressant de placer les objets aux intersections des tiers pour rendre l’ensemble plus vivant.

Donner du dynamisme : Pour donner du mouvement à votre photo, vous pouvez jouer avec les diagonales, faire sortir un objet de l’image ou encore créer une action

Super Compo !

6/ Trouvez le bon angle !

Primordial aussi pour la réussite de votre photo de plat avec smartphone, l’angle de la prise de vue doit être choisi avec soin !

Testez et testez encore pour trouver le meilleur ! Selon le plat auquel on a à faire, on change de point de vue.

Zoom ou pas zoom.. ? ça dépend de la qualité de l’appareil photo de votre smartphone. Certains ont des zoom qui ne vont pas abimer la qualité photo, sur la majorité ce sera une catastrophe ! Zoomer permet de réduire la déformation dû au grand angle de prise de vue, prévu pour les selfies par exemple. Ça évite d’avoir l’impression d’un verre ou d’une bouteille qui tombe ^^

En matière d’angles, il y a des règles à connaitre. Instagram a réussi à imposer un nouveau style, la vue de dessus, appelée « en plongée » c’est-à-dire en tenant le téléphone à l’horizontal. Ce type d’angle de vue pour prendre un plat avec votre téléphone mobile est formidable… s’il est adapté au plat ! ce n’est pas l’angle qui met le mieux les ingrédients en valeur car il les « écrase » visuellement.

Ce mode est très graphique, et est efficace s’il y a de la couleur, une composition, de multiples aliments, des ronds ou des carrés. Par exemple, une crêpe ou une salade composée vue de dessus, ça marche. Mais un burger un mille-feuille, un cheese-cake ou par exemple un club sandwich vue de dessus, bah ça marche pas !

Du bon sens encore une fois. Toujours avoir en tête cette règle : le cliché culinaire a vite fait « d’écraser » le plat. Pour éviter cette impression d’assiette écrasée, il faut vouloir présenter les volumes correctement, et privilégier un angle de 30/35°. Tourner votre assiette pour trouver le profil idéal de votre plat peut être aussi une très bonne idée !

Si le plat comporte une gambas, faire en sorte de la présenter « en volume » et non à plat dans l’assiette. Lorsqu’elle est en volume, évitez de la photographier de face ou en hauteur, car vous allez vous retrouver avec … un truc méconnaissable !

La Gambas est invisible ^^

Ne pas hésiter aussi à prendre le plat grignoté, avec des miettes autour…ça le rend gourmand Cro… ah nan, on n’a pas le droit Cyril…

Voir cette publication sur Instagram

Butternut, Scalop, Sage, Farfalle

Une publication partagée par Taku Sekine (@taksekin) le

7/ Utilisez de la couleur et des contrastes !

Une bonne photo met en valeur ce qu’on aime dans les produits cuisinés. L’aspect grillé ou tendre d’une viande, la chaleur réconfortante d’un thé, le dégoulinant du chocolat fondu. Il faut parler aux sens.

Pour faire ressortir les ingrédients et avoir une photo d’assiette super appétissante, les contrastes et les couleurs vont attirer l’œil. Donc sélectionnez des fonds qui contrastent avec les couleurs de vos plats. Si le plat que vous photographiez est de couleur claire, misez sur un fond noir ou sombre. En revanche, privilégiez un support pâle ou clair si les aliments présentés sont pleins de couleurs, foncées et vives. Bien sûr, tout dépend de l’ambiance que vous voulez donner à votre photo

src leaf-blog

8/ Chéri…tu as tes accessoires. ?

Des accessoires peuvent avoir leur importance pour votre photo culinaire au smartphone. Savoir mettre en scène vos ustensiles peut être efficace. Par exemple, une saucière qui laisse glisser la sauce coulante sur un steak, un pinceau pour étaler un peu d’huile afin de faire briller les salades ou les viandes, des serviettes colorées pour dynamiser un peu le cliché.

Travaillez vos fonds. Pas vos fonds de sauces, mais vos arrière-plans. Placez un linge, une plaque blanche, noire ou colorée, avec une couleur qui rappelle l’une des couleurs du plat par exemple. Du bois ou un tissu sous une assiette peut amener une touche vraiment nature qui changera tout !

Dresser vos ingrédients sur un plexi, blanc ou noir, amène un reflet très pro et très classe !

9/ ça y est fini ! Bah non ! Post-prod !

Vous croyez vraiment que les photos de plats que vous voyez sur Insta et Facebook sont brutes de pomme… ? et sur TripAdvisor…on peut dire oui tellement elles sont moches ces photos de smartphones !

Insta a rendu l’utilisation des filtres au rang d’art ! La photo devient une info incontournable et percutante. C’est la raison pour laquelle elles sont arrangées, retouchées. Parfois, les filtres font de vraies catastrophes ! Donc, attention !

C’est comme l’assaisonnement d’un plat : ayez la main légère. Pour éviter un résultat artificiel, on y va donc tranquille sur l’intensité du filtre et on joue avec les réglages (plus de luminosité ou moins de contraste). Privilégiez les filtres qui ne sont pas trop passés ou sépia .

Pour vos retouches photos directes sur le téléphone, l’indispensable est probablement Snapseed (IoS et Android) ou direct Insta. Instagram le réseau social que les Foodies adorent ! Vous pourrez alors jouer sur les filtres, la luminosité, les contrastes, la saturation, bref, que d’éléments pour perfectionner vos clichés et épater les internautes !

src leaf-blog

Voilà ! Vous savez presque tout pour prendre vos plats en photo avec votre smartphone et faire de super photos avec votre téléphone mobile !

Vous pourrez ainsi ajouter du flou à vos arrière-plans, ou pas, donc jouer sur ce que l’on appelle la profondeur de champ (et avoir un look pro) et peut être redresser des images qui auront subies la déformation du grand angle de votre smartphone (pas très joli)

Pour en savoir encore plus, et maîtriser totalement votre appareil photo mobile, je vous invite à découvrir la page suivante, qui vous permettra une immersion complète : connaitre le mode manuel de mon smartphone, comment éviter les déformations, et surtout faire du concret avec une formation super efficace et très conviviale !

© 2019 Photo Restaurant

Theme by Anders Norén